ou installer un poulailler

Avez-vous pensé à élever des poules dans votre enceinte ? Si oui, sachez qu’avant de les acquérir, il est important de déterminer l’emplacement du poulailler. Afin de le rendre plus agréable à vivre, il faut que le lieu choisi soit judicieux afin que les poules s’y sentent à l’aise et qu’elles ne souffrent pas trop notamment à cause des climats. Si vous ne saviez pas où installer votre poulailler, nous vous conseillons dans cet article.

Quel est l’emplacement idéal pour son poulailler ?

Tout d’abord, sachez que les poules sont des animaux un peu plus sauvages, mais qui peuvent être facilement effrayés. Ainsi, son poulailler doit être installé dans un endroit calme, loin du parking, de la niche du chien ou encore de l’aire de jeu des enfants. Si vous pensez construire un poulailler sous la clôture de votre voisin, parlez-en davantage pour éviter les problèmes. Pour cause, certaines gens préfèrent plutôt dormir paisiblement au lieu d’entendre chaque matin les caquètements des poules. Et pire encore si vous prévoyez d’élever un coq.

Notez également que les poules détestent l’humidité.

Vous devez alors installer le poulailler dans un endroit qui n’est constamment pas gorgé d’eau. Nul ne peut contredire qu’un terrain humide favorise toujours certaines maladies qui touchent effectivement les pattes. Pour cela, mieux vaut prévenir que guérir. Pensez plutôt à installer ce dernier dans un lieu où il recevra le soleil même en quelques heures. Pour vous aider rapidement, l’idéal serait de poser votre poulailler sous un grand arbre à feuillage caduque. Dans ce cas, elles seront bel et bien à l’abri de l’humidité tout en profitant des doux rayons de soleil même pendant la saison hivernale.

Généralement, un poulailler doit comporter des ouvertures et des grillages. Pour cela, arrangez-vous pour que ces éléments ne soient pas exposés face au vent dominant. Les poules craignent effectivement les courants d’air. Si vous avez un terrain particulièrement venteux, n’hésitez pas à placer votre poulailler à l’abri d’une haie d’arbre ou d’arbustes qui persistent au maximum ces courants d’air.

Il faut souligner qu’un poulailler vous fournira de la matière organique très importante si vous faites votre compost. Pour stocker la nourriture ainsi que les divers matériaux pour la litière, vous ne devez pas négliger dans la périphérie du poulailler un abri de jardin.

Outre la basse-cour attenante au poulailler qui doit être obligatoirement fermée avec des fondations profondes, il est également judicieux de prévoir un parcours bien sécurisé afin de protéger vos poules pendant leurs sorties. Pour que vos poules se sentent bien à l’aise, vous devez leur offrir un accès aisé pour qu’elles puissent creuser, picorer de l’herbe, des insectes, cacher sous les arbustes en toute quiétude. Par ailleurs, pour optimiser la sécurité de vos poules, vérifiez bien ce parcours et sortez-les uniquement sous votre surveillance. Et n’oubliez pas de protéger votre poulailler.