Fixation d’un escalier sur plancher chauffant, comment faire ?

La pose d’un escalier est généralement une opération facile à réaliser, mais dans certains cas, celle-ci nécessite une technique particulière si le sol d’emplacement doit être soigné. Effectivement, lors des travaux de rénovation surtout, l’installation de l’escalier peut engendrer quelques soucis parce que le plancher ne doit pas être abimé. Nous parlons notamment ici de plancher chauffant. En l’occurrence, il y a une certaine règle à respecter afin que ce système de chauffage ne soit pas affecté lors du montage de l’escalier. Nous avons quelques conseils à vous fournir à ce propos. Suivez le dossier.

Pose du haut de l’escalier

Que ce soit pour un escalier construit par vous-même ou un escalier en kit, le montage nécessite toujours une technique stricte. Généralement, c’est la procédure à suivre pour l’installation des piliers et des premières marches qui est la plus difficile et le reste suit naturellement. Avant d’installer l’escalier, vous devez préparer correctement le terrain et rapporter les mesures à propos de la dimension de l’escalier à poser sur son emplacement. Le mode de fixation de l’escalier se fait en suite à travers les murs pour les limons. Pour ce faire, vous devez percer trois trous (un en bas, un au milieu et un en haut de l’escalier). Par la suite, il convient de fixer un tasseau de support au niveau de la trémie. Il doit être solidement fixé parce que c’est lui qui va servir de support pour l’installation du haut de l’escalier. Puis, vous devez assembler les poteaux avec le quart tournant (s’il s’agit d’un escalier tournant) avant de fixer ces poteaux avec des visseries. Maintenant, vous pouvez positionner le corps de l’escalier et le fixer. Pour cette dernière étape, il est nécessaire de travailler à deux (au moins) parce que soulever l’escalier nécessite assez de force. Aussi, vous devez faire attention à ne pas heurter les murs des deux côtés.

Fixer le bas de l’escalier

Pour installer définitivement l’escalier, il convient de poser une fixation en haut et en bas. Et notamment, cette fixation nécessite un perçage alors que pour le plancher chauffant, c’est la première chose à éviter. De ce fait, pour la mise en place de la base de l’escalier, il ne faut surtout pas percer dans le plancher. La meilleure manière d’éviter ceci est alors de choisir un escalier autoportant dont la fixation ne nécessite pas de creuser dans le sol. Généralement, ce type d’escalier est spécialement conçu pour s’adapter à ce type de situation. Donc, il est doté d’un autre mode de fixation. Par ailleurs, s’il n’est pas possible de choisir ce type d’escalier, il faut faire très attention à la fixation du bas de l’escalier parce que même un trou de 2 ou 3 cm peut atteindre le câblage de votre plancher chauffant. Le mieux serait de faire appel à un expert pour effectuer le travail à votre place si vous craignez de toucher vos câbles. Ainsi, vous serez plus serein lors de l’installation de l’escalier.